Accueil du site >

Soutenance de thèse d’Ygaal RENOU

Soutenance de thèse d’Ygaal RENOU

Mardi 14 Décembre 2010 à 14h30, Salle Pierre Belon - RDC Bibliothèque Universitaire Vercors

Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L’UNIVERSITÉ DU MAINE
Spécialité : ACOUSTIQUE

Sujet :
Impédance des traitements acoustiques absorbants en conduit : effets de l’écoulement rasant et de la couche limite

devant le jury composé de :
Yves AURÉGAN Directeur de recherche,Directeur de thèse (LAUM, Le Mans)
Hélène BAILLIET Maître de conférences (HDR), Rapporteur (LEA, Poitiers)
Mabrouk BEN TAHAR Professeur des Universités,Examinateur(UTC, Compiègne)
Éric CONETE Ingénieur, Invité(SPS, Le Haillan)
Simon FÉLIX Chargé de recherche, Examinateur (LAUM, Le Mans)
Gwénaël GABARD Lecturer, Examinateur (ISVR, Southampton,UK)
MarieAnnick GALLAND Professeur des Universités, Rapporteur(ECL, Lyon)

Résumé :
Cette thèse résulte d’une collaboration entre le Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Maine et Snecma Propulsion Solide dans le cadre du programme de développement « ARrières COrps CEramique ». Ce dernier vise à élaborer des matériaux innovants en composite céramique pour le remplacement des absorbants acoustiques classiques utilisés pour la réduction des émissions sonores dans les systèmes de propulsion des avions de transports civils. L’absorption acoustique de tels matériaux, dits à « réaction localisée », est fonction de la géométrie du matériau luimême mais également de l’interaction complexe entre les ondes acoustiques et l’écoulement turbulent. Dès lors, la précision de la description et de la modélisation des facteurs influençant la performance acoustique de ces matériaux, bien que déjà largement étudiés par le passé, est encore insatisfaisante par la complexité des phénomènes de dissipation présents dans les couches limites. L’expérimentation reste donc indispensable, afin de fournir notamment l’impédance acoustique des absorbants, principale grandeur d’intérêt dans ce domaine de recherche. C’est pourquoi, une large partie de ce travail est fondée sur l’approche expérimentale. C’est par ce biais que sont étudiées les méthodes de caractérisation acoustique en conduit traité avec écoulement rasant ainsi que les modèles d’impédance semiempiriques présents dans la littérature. Une contribution à chacun de ces deux champs d’étude est apportée. D’autre part, une étude théorique concernant les phénomènes de dissipation en couche limite turbulente et leur influence sur l’impédance de traitement est proposée.