Accueil du site >

Contributions à la propagation acoustique en milieu inhomogène

Contributions à la propagation acoustique en milieu inhomogène

par Benjamin Cotté, INSERM U556, Application des ultrasons à la thérapie

le mardi 6 avril 2010 à 11h Salle IAM 4ième étage

Résumé :
Dans cet exposé, différents travaux relatifs à la propagation acoustique en milieu inhomogène sont présentés. Tout d’abord, des travaux basés sur la théorie de la propagation des ondes en milieu aléatoire sont décrits. Dans un premier temps, cette théorie est appliquée à la diffusion de signaux haute fréquence par la surface de l’océan, dans le but de quantifier les variations d’intensité acoustique que subissent ces signaux. Dans un deuxième temps, elle est appliquée à la diffusion des ondes acoustiques par la turbulence atmosphérique, afin d’estimer les tailles de structures turbulentes à prendre en compte en fonction de la fréquence acoustique et de la géométrie de propagation considérées. Ensuite, des travaux relatifs à la propagation du bruit des trains à grande vitesse sont exposés. Un phénomène de grondement est tout d’abord décrit, puis une approche temporelle pour la propagation atmosphérique est proposée. Cette approche nécessite l’obtention de condition limites d’impédance de sol dans le domaine temporel, ce qui pose un certain nombre de difficultés qui seront détaillés. Enfin, la propagation des ondes ultrasonores dans le corps humain est étudiée afin d’optimiser le transfert d’énergie et la communication vers un capteur implanté près du cœur, tout en maitrisant les effets secondaires indésirables (échauffement des tissus et cavitation en particulier).

Dans la même rubrique :