Master Acoustique

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Master LMD
  • Domaine: Sciences, technologies, santé
  • Mention: ACOUSTIQUE

Présentation

Présentation

Le Master Acoustique de l'université du Maine propose un ensemble de cours cohérent relevant des principaux domaines de l'acoustique fondamentale et appliquée : Acoustique physique, Acoustique non linéaire et aéroacoustique, Acoustique de la matière condensée, Electroacoustique, Vibroacoustique, Acoustique musicale et acoustique des salles, Perception et psychoacoustique, Acoustique physiologique, Méthodes expérimentales en acoustique, Méthodes numériques en acoustique, etc.

La formation est largement modulaire. Elle se décline en trois parcours différents mettant en commun la plupart des modules fondamentaux, et les complétant par d'autres modules plus spécifiques du domaine concerné, à savoir :

  • Parcours Recherche Acoustique (MRAC),
  • Parcours Recherche "CND, Acoustique et Matériaux" (en abrégé MR CAM)
  • Parcours Professionnel "Acoustique des Transports, de la Ville et de l'environnement ( en abrégé MP ATVE).

Chaque année environ 30 à 40 étudiants s'inscrivent en deuxième année du Master Acoustique, en moyenne une douzaine par différent parcours.

Objectifs

L'objectif pédagogique de la formation est de former des acousticiens généralistes et spécialisés pouvant intervenir dans les entreprises ( secteur recherche et développement),au sein des grands organismes de recherche, auprès des collectivités locales, des associations, dans les cabinets et les structures de conseil et d'expertise diverses, etc.

Les débouchés du domaine de l'acoustique sont en général excellents et très diversifiés.

Les étudiants issus de la deuxième année du Master Acoustique du Mans sont très recherchés, à la fois pour des poursuites d'étude en thèse, mais aussi par le secteur des entreprises.

Les étudiants du parcours professionnel sont souvent embauchés avant la fin de leur stage, parfois au sein de la même entreprise.

Ceux des parcours recherche, trouvent aussi du travail dans le secteur industriel, notamment pour leurs compétences fortes en acoustique et leurs applications.

Savoir-faire et compétences

Compétences développées dans chacun des parcours.

1) Parcours recherche «Acoustique» : outre des compétences générales en acoustique, les étudiants du parcours recherche «Acoustique» acquièrent des compétences en termes de modèles théoriques complexes, de méthodes de résolution numériques et analytiques avancées et de méthodes expérimentales fondamentales.

2) Parcours recherche «CND, Acoustique et Matériaux» : la synergie interdisciplinaire ( matériaux et acoustique) alliée à une formation approfondie en méthodes numériques permet aux étudiants d'acquérir des compétences dans le maniement des équations et des méthodes de résolution des problèmes complexes rencontrés dans ce domaine.

3) Parcours professionnel «Acoustique des transports, de la Ville et de l'Environnement : l'objectif du parcours est de donner à des étudiants qui possèdent déjà de bonnes bases scientifiques, une formation d'ensemble sur les problèmes du bruit des moyens de transports sous leurs divers aspects (technologiques, physiologiques et psychologiques, ergonomiques, sociologiques, normatifs, réglementaires et législatifs, juridiques, stratégiques) en relation avec tous les acteurs (industriels, exploitants, pouvoirs publics et judiciaires, associations).

Le parcours vise à former des professionnels ouverts au dialogue, capables tant de comprendre le travail des ingénieurs acousticiens des services de recherche industriels que d'apprécier une stratégie commerciale vis-à-vis d'une exigence de clientèle ou une démarche d'expertise dans le cadre d'une action juridique.

Il bénéficie d'une convention avec les trois grands organismes du domaine faisant bénéficier des installations et des compétences des chercheurs et ingénieurs sur chaque site.

Informations supplémentaires

 Stages :

Début mars, tous les étudiants commencent leur stage, soit en entreprise (obligatoire pour le parcours professionnel), soit plutôt en laboratoire de recherche (pour les deux autres parcours), mais aussi en entreprises et au sein des grands organismes (LCPC, CSTB, INRETS, ONERA, CEA, DCN, IFREMER, etc).

Le stage est d'une durée de 4 mois minimum, les soutenances ayant lieu à la mi-juillet. Dans certains cas, le stage peut s'étendre jusqu'en septembre, notamment pour le parcours professionnel.

Programme

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

Modalités d'évaluation : En règle générale, contrôles terminaux dans chaque module d'enseignement affectés du même nombre d'ECTS.

Par exemple, pour les deux parcours recherches, 11 modules de 3 ECTS = 33 ECTS + 27 ECTS pour le stage. En parcours Professionnel, sachant qu'il y a au total 15 modules d'enseignement, certains sont de 2 ECTS seulement, mais le total reste de 33 ECTS + 27 ECTS de stage.

Modalités d'examen : En règle générale, pour l'essentiel des modules, il s'agit d'épreuves écrites d'une durée de deux heures.

Il existe aussi des évaluations effectuées pendant des enseignement pratiques, examens de TP, comptes-rendus divers, présentations orales, etc.

Admission

Condition d'accès

Les Candidatures du Master 1ère et 2ème année se feront sur le site candidatures.univ-lemans.fr

N'hésitez pas à consulter les dates pour cette formation : ICI

  1. Votre dossier sera examiné par le jury du Master pour lequel vous postulez
  2. L'avis du jury - Admis, Refusé, Admission sur liste complémentaire - vous sera notifié par mail
  3. Si vous êtes admis, la procédure d'inscription administrative vous sera communiquée par mail

 

  • Vous souhaitez obtenir l'autorisation d'accéder à la formation sans avoir les diplômes requis par le biais de la Validation des Acquis Professionnel VAP85 (Décret 85-906 du 23 août 1985) prenez contact avec le CUEP.
  • Vous souhaitez obtenir en totalité ou partiellement le diplôme en bénéficiant de la Validation des Acquis de l'Expérience VAE2002 (Décret 2002-590 du 24 avril 2002) prenez contact avec le CUEP.

Pré-requis nécessaires

Les étudiants doivent être titulaires d'un Master 1ère année d'acoustique, ou bien d'une spécialité connexe (mécanique, physique, électronique, mathématiques appliquées), ou bien d'une École d'ingénieur offrant des enseignements généralistes dans les mêmes domaines, ou encore d'un diplôme équivalent de l'étranger.Pour les étudiants n'ayant pas accompli la 1ère année du Master acoustique au Mans, il existe des modules de prérequis obligatoires se déroulant sur une journée par semaine de septembre à décembre. Ces enseignements relèvent de l'acoustique, des mathématiques appliquées, et du traitement du signal. Les équivalences pour les modules de pré-requis sont étudiées au cas par cas par la commission pédagogique de la formation, lors du jury d'admission en Master 2 (à la fin du mois de juin).
Par le biais de la Validation des Acquis (VAP85-VAE2002).

Si vous n'avez pas interrompu vos études ou si vous les avez interrompu depuis moins de deux ans, vous avez le statut étudiant en formation initiale, vous prenez contact avec le service scolarité de l’UFR.

Si vous avez interrompu vos études depuis plus de deux ans, vous avez le statut stagiaire en formation continue ou permanente, prenez contact avec le CUEP.

Et après

Poursuite d'études

Étudiant des parcours Recherche :
Les poursuites d’étude en doctorat sont nombreuses à l’issue du Master (environ 15 par an), les étudiants du parcours MR AC et CND continuant en thèse de spécialité au Mans, mais aussi à travers toute la France au sein des autres grands centres en acoustique en France (Lyon, Paris, Marseille, Bordeaux, etc) , ou en Europe.

Étudiant du parcours professionnel :
Ce master permet aux étudiants d’entrer sur le marché du travail avec un diplôme bac. + 5 en exerçant les fonctions d’ingénieurs acousticiens dans des bureaux d’études, des entreprises (publiques ou privées) ou des établissements publics de recherche.

Pour vous informer

En fonction de votre parcours, votre projet de formation, votre projet professionnel et vos attentes, vous trouverez au Service Universitaire d'Information et d'Orientation et d'Insertion Professionnelle (SUIO-IP) :

  • des informations sur les études à l'université du Maine et les métiers auxquels elle prépare, des conseils sur vos choix de parcours d'études,
  • une aide à la construction de votre projet professionnel et à l'insertion professionnelle.

-les sites internet :

ONISEP

Portail étudiant de l'Education Nationale

Insertion professionnelle

 L'ensemble de la spécialité «Acoustique» bénéficie d'un partenariat important dans divers secteurs d'activités tels que : acoustique des transports (automobile, aéronautique, ferroviaire), acoustique de l'environnement et acoustique urbaine, acoustique du bâtiment et des Travaux Publics, matériaux acoustiques, électroacoustique, métrologie acoustique, facture d'instruments de musique, production d'énergie, recherche publique en sciences de l'ingénieur (Université, CNRS,...), etc.

Outre les recrutements sur postes d'enseignants-chercheurs des universités et chercheurs des grands organismes (dont CNRS) à l'issue d'une thèse, de très nombreuses sociétés industrielles et bureaux d'étude recrutent les diplômés de cette formation. Elles proposent en particulier des stages ou des thèses de doctorat avec les financements appropriés).

Les développements issus des recherches du Laboratoire d'Acoustique de l'université du Maine (LAUM), UMR CNRS 6613 favorisent largement les relations dans ce sens avec le monde industriel.

Types d'emplois :

  • Secteurs d'activité touchant aux problèmes de l'audible (avec tout leur cortège de domaines d'expertises en terme de gêne et de qualité sonore), aux infrasons (et leurs applications à l'échelle planétaire par exemple), aux ultrasons et hypersons (et leurs applications industrielles et médicales pour l'évaluation et le contrôle), l'ensemble faisant appel à la propagation en milieux solides, liquides, gazeux et multiphasiques, en espaces infinis, semi infinis ou clos.
  • Emplois dans les domaines suivants : acoustique des transports (automobile, aéronautique, ferroviaire), acoustique de l'environnement et acoustique urbaine, acoustique du bâtiment et Travaux Publics, matériaux acoustiques, électroacoustique, métrologie acoustique, facture d'instruments de musique, production d'énergie, recherche publique en sciences de l'ingénieur (Université, CNRS,...), ...

 

Types d'emplois :

  • Ingénieur d'étude ou de recherche en acoustique et/ou vibrations.
  • Ingénieur de bureau d'études.
  • Doctorant.
  • Expert acoustique des collectivités locales, territoriales, ...

Codes des fiches ROME les plus proches : 53122, 53121, 32321 Recherche par code (ROME) Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois, site web de l'ANPE (Pôle Emploi)

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Le Mans

Contact(s) administratif(s)

UFR Sciences et Techniques - Scolarité

Email : sco-sciences @ univ-lemans.fr

Plus d'infos

Crédits ECTS 120

Durée 2

Niveau d'étude
5

Public concerné

  • 1
  • 2

Nature de la formation
M

Stage Obligatoire (4 mois)

En savoir plus

Site